Après « Jusqu’à la garde », encore un rôle puissant pour Denis MÉNOCHET dans «GRÂCE À DIEU», le film choc de François Ozon

Télécharger le podcast

On le verrait bien enfoncer toutes les portes avec sa carrure de rugbyman, pourtant Denis est aussi sensible qu’une soubrette et c’est cette double facette qu’il peaufine de film en film et qu’Ozon a très bien su exploiter dans « GRÂCE À DIEU », après l’avoir dirigé dans « Dans la maison » en 2012. Rencontre avec l’acteur.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article